Nous encourageons et promouvons une belle initiative conduite sur Rezé depuis quelques temps : la création d'un GASE (Groupement d’Achat Service Epicerie).

Comme son nom l’indique, un GASE est un compromis entre un groupement achat et une épicerie. Cette épicerie autogérée sous le statut associatif a notamment pour objectifs :

  1. d'avoir accès à des denrées "sèches" (céréales, légumineuses, conserves...) de qualité, en local (quand c'est possible), à un prix abordable (on essaye), près de chez soi, en circuit court (si possible)
  2. de compléter efficacement le système des Amaps ou des marchés qui sont plus sur des produits frais
  3. de permettre à terme de ne plus mettre les pieds en grande surface
  4. d'avoir plus de maîtrise et d'informations sur ce qu'on mange, ce qu'on consomme et faire des choix par rapport à ça.

Voici un topo et l'historique de la compagnie du GASE à Rezé.
Pour tout contact : hossenlopp.melanie@gmail.com

Depuis décembre 2013, une quarantaine d’habitants de Rezé (et les environs) ont ouvert un Groupement d’Achat en Service Epicerie (GASE), autrement dit une coopérative alimentaire dans le quartier Pont Rousseau.
L’objectif ?
La création d’un GASE répond au besoin de se ré-approprier ses actes d’achat. À l’origine de ce projet, il y a la volonté de ne plus cautionner les agissements des multinationales de la chaîne agro-alimentaire et - logiquement - de s’organiser pour avoir accès à des produits « bons, justes et propres ». Si, pour les produits frais, de nombreuses alternatives aux grande surfaces existent (producteurs locaux présents sur les marchés, AMAP), pour les produits secs, l’achat en circuit court est plus difficile. C’est ce à quoi ils voulaient remédier.
Comment ?
Ils achètent à de petits producteurs, respectueux des éco-systèmes, de la terre et d’une éthique sociale des denrées en semi-gros, qu’ils stockent ensuite dans un local. Deux fois par semaine, ils s’organisent pour ouvrir ce local. Les adhérents viennent sur ces temps et achètent ce dont ils ont besoin (pas de pré-commande).
L’organisation et le fonctionnement de la coopérative sont complètement autogérés. Ce sont les adhérents qui choisissent les produits et organisent le fonctionnement de la coopérative, chaque membre apportant sa contribution. La recherche de producteur, les commandes des produits, leur réception, leur rangement, la comptabilité sont prises en charge par les adhérents. Pour organiser tout cela, ils se réunissent une fois par mois.

Mais le GASE n’est pas qu’une épicerie. Pour certains, c’est même un prétexte : un prétexte pour se rencontrer, pour échanger et débattre, pour se connaitre. C’est la base si l’on veut se rendre service, mutualiser des choses et créer de la solidarité au sein d'un quartier, d'un territoire.